Direction interarmées du service de santé

Service de santé AntillesLe service de santé des armées (SSA) aux Antilles est placé sous l’autorité d’une direction interarmées du service de santé (DIASS) installée sur Fort-de-France au Morne Desaix : il comprend la direction proprement dite et deux centres médicaux interarmées (CMIA) auxquels ont été rattachées deux antennes médicales implantées dans les régiments du service militaire adapté (RSMA).
La DIASS n’étant pas une formation organique du SSA puisque subordonnée au COMSUP, les CMIA ne sont pas non plus des formations organiques du SSA :
- les CMIA de Martinique et Guadeloupe dépendent techniquement et hiérarchiquement de la DIASS Antilles ;
- les antennes médicales de Fort-de-France et de Jarry dépendent hiérarchiquement des chefs de corps des RSMA et techniquement de la DIASS Antilles.
Le personnel santé des bâtiments de la marine nationale aux Antilles est rattaché techniquement et hiérarchiquement à la chefferie du service de santé de la force d’action navale à Toulon.

La mission des CMIA et antennes comprend :
- les soins, consultations et expertises réalisés au profit :
· du personnel militaire et civil de la défense,
· des familles de militaires,
· des contrôleurs aériens relevant de la DGAC en Martinique,
· des gens de mer,
· des militaires étrangers dans le cadre d’échanges bilatéraux ;
- l’expertise médicale initiale au profit des armées et de la gendarmerie ainsi que du SMA,
- la médecine de prévention au profit du personnel militaire et civil de la défense,
- le soutien vétérinaire avec les missions de contrôle officiel attribuées par le Code Rural au profit d’organismes militaires implantés sur la base de défense ainsi que de certaines structures n’appartenant pas aux bases de défense (gendarmerie, RSMA, IGESA…),
- les expertises médicales dans le cadre de la réparation juridique du dommage corporel et dans le cadre du code des pensions militaires d’invalidité,
- le soutien médical sous l’autorité de la DIASS, des forces engagées en situation de crise.

La direction interarmées du service de santé comprend :
- le directeur, également médecin-chef de la base de défense et AM1 pour l’ensemble du personnel de la DIASS et des CMIA,
- un secrétariat,
- une cellule technico-opérationnelle,
- une cellule administration finances,
- une cellule de maintien en condition opérationnelle des dotations santé pré-positionnées,
- une cellule vétérinaire.
Le ravitaillement sanitaire ainsi que le soutien vétérinaire sont supervisés respectivement par le pharmacien et le vétérinaire de la DIASS de Guyane à Cayenne.
Les effectifs du SSA ont subi une baisse drastique en 2012 (- 11 / 40) surtout paradoxalement au détriment de la DIASS (- 9 / 16) qui a de ce fait entraîné une perte d’un certain nombre de compétences en particulier dans le domaine budget, finances et ressources humaines préjudiciable pour le fonctionnement courant.
L’administration générale et le soutien commun sont assurés par le GSBdD et par les soutiens spécialisés notamment en matière d’infrastructures (DID), de réseaux informatiques et de systèmes d’information (DIRISI).
Les besoins des CMIA sont assurés par le budget de la DIASS des Antilles pour les exigences spécifiques santé (soins en milieu civil et l’élimination des déchets d’activités de soins à risque infectieux) ou vétérinaires (soins en milieu civil des animaux militaires).

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus