• Accueil
  • > 33ème RIMa
  • > Mission de souveraineté pour le 33e RIMa en Guadeloupe et sur ses dépendances

Mission de souveraineté pour le 33e RIMa en Guadeloupe et sur ses dépendances

16 12 2016

DSC_0120 (NXPowerLite)

Le 12 décembre 2016, 86 soldats de la 2e compagnie de combat du 33e régiment d’infanterie de marine (RIMa) ont embarqué à bord du bâtiment de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville afin de rallier la Guadeloupe.

2016MFDF080_001_017 (NXPowerLite)Durant près de 6 semaines, le 33e RIMa se déploiera sur la Guadeloupe et les îles de Marie-Galante, des Saintes et de la Désirade dans le cadre de leurs missions de souveraineté sur l’ensemble des îles françaises des Antilles.

Le 13 décembre, les 86 soldats de la 2e compagnie du 33e RIMa ont débarqué du BATRAL sur la plage de Rivière-Sens en Guadeloupe avec 3 véhicules légers tout-terrain P4, 2 véhicules tout-terrain TRM 2000 et 3 véhicules tactiques GBC 180.

Noël pour les uns, nouvel an pour les autres !

Après trois semaines de mission, la 2ème compagnie du régiment sera relevée par la 1ère compagnie qui déploiera à son tour près d’une centaine de militaires. Chaque compagnie passera ainsi les fêtes de fin d’année sur l’île papillon, en mission comme souvent dans les armées.

2016MFDF080_001_018 (NXPowerLite)Le 33e RIMa constitue une capacité d’intervention des forces armées aux Antilles (FAA) sur l’ensemble des îles françaises de la Caraïbe et, si besoin, au-delà. Le 33e RIMa a ainsi vocation à être projeté sur très court préavis en tout point de la région afin de contribuer à la mission première des FAA : assurer la défense des intérêts français et la protection de ses ressortissants sur le territoire national et dans l’ensemble de leur zone de responsabilité permanente Antilles/Guyane.

Ces deux campagnes de 3 semaines s’inscrivent dans le cadre des activités du 33e RIMa, au titre des FAA. Elle vise plus spécifiquement à :
- actualiser la connaissance de l’île  en vue d’une évacuation d’urgence de la population en cas de catastrophe naturelle par exemple (lieux de bivouac, zones de réarticulation, axes…) ;

- veiller à l’aptitude à la projection des forces, entretenir la vie en campagne dans l’environnement caribéen et participer à leur maintien en condition opérationnelle par des épreuves physiques et de reconnaissance réalisées de jour comme de nuit ;

- établir ou entretenir le contact avec les autorités locales politiques ou administratives et avec la population ;

- faire vivre la mémoire et entretenir le lien armée-Nation en participant notamment à des cérémonies patriotiques et en contribuant à des activités d’intérêt général.

En tant que force de souveraineté, les principales missions des FAA sont :
- d’assurer la sécurité des intérêts et des ressortissants français outremer ;

- d’entretenir les relations internationales militaires avec nos partenaires régionaux ;

- de disposer de points d’appui logistiques et opérationnels permettant une projection rapide, notamment dans le cadre d’opération de secours d’urgence ;

- de répondre aux enjeux de sécurité spécifiques à leur environnement : combattre les trafics illicites (narcotrafic et pêche illégale notamment) dans la zone ;

- de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence ;

- de renforcer la capacité à intervenir rapidement sur des opérations de secours d’urgence (crise de type catastrophe naturelle par exemple).
Les FAA agissent en lien avec les autres services de l’Etat dans l’exercice des missions régaliennes, et en coordination avec les partenaires régionaux pour les actions interalliées.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le Théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG). Aux Antilles, les forces armées conduisent trois missions principales : l’action de l’Etat en mer, sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer, afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer ; le secours aux populations en cas de catastrophes naturelles ou de situations humanitaires graves dans la zone ; la participation à une opération militaire dans un environnement national ou multinational comme à une évacuation de ressortissants.


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus