Évacuation médicale en Atlantique – première opération pour La Confiance

8 12 2016

2016MFDF079_001_038 (NXPowerLite)

Le 03 décembre 2016 à 21h33, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Antilles-Guyane est avisé par le Joint Rescue coordination Center (JRCC) de Stavanger en Norvège via le CROSS Gris Nez de la présence d’un malade à bord du voilier norvégien Njord. Le voilier se situe à plus de 1 300 milles nautiques des côtes martiniquaises (près de 2 400 kilomètres). Il participe à la course de l’Arc 2016 Sailing Race, dans la zone de responsabilité de recherche et de sauvetage du CROSS Antilles-Guyane. Le CROSS Antilles-Guyane assure donc la coordination de cette opération d’aide médicale en mer sur le voilier norvégien Njord.

Le CROSS prend alors contact avec le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance, se trouvant alors à plus de 150 nautiques du voilier Njord, qui fait actuellement route en océan Atlantique en direction des Antilles avant de rallier son nouveau port-base de Cayenne en Guyane.

À la suite d’une conférence téléphonique avec le centre de consultation médicale maritime (CCMM) de Toulouse, son homologue norvégien et le voilier, la décision est prise d’apporter une aide médicale et d’évacuer, si besoin, le navigateur.

PB040035 (NXPowerLite)Le 04 décembre 2016 à 00h14, le CROSS sollicite le déroutement du PLG La Confiance auprès du centre opérationnel des forces armées aux Antilles qui valide le concours de leur moyen.

Arrivé sur zone à 09h00, le PLG La Confiance envoie son infirmière auprès du malade. La décision est confirmée d’évacuer le patient. Ce dernier est pris en charge à bord du patrouilleur français. Le PLG reprend alors sa route vers Fort-de-France. Un bilan médical de suivi est effectué quotidiennement avec le PLG La Confiance, le CCMM et le CROSS.

Arrivé à quai le mercredi 07 décembre, le malade a été pris en charge et conduit au CHU de Fort-de-France.

2016MFDF079_002_064 (NXPowerLite)Cette opération d’aide médicale en mer permet de démontrer à la fois l’excellente coopération internationale et interministérielle dans cette mission de secours en mer grâce à l’expérience de coordination des opérations du CROSS Antilles-Guyane, et démontre également l’adaptabilité et la réactivité des unités de la Marine nationale prêtes à se reconfigurer pour passer d’un déploiement de vérification des capacités militaires à une opération d’aide médicale en mer.

Cette opération est la première mission opérationnelle pour le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance qui vient d’être livré à la Marine nationale et doit remplacer un P400 de Guyane dans le cadre du plan de modernisation de la Marine nationale et des armées.

Repère :

Le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance et ses 24 marins ont quitté définitivement Brest le 22 novembre 2016 pour rallier leur port-base de Dégrad-des-Cannes en Guyane.

Dans le cadre du plan de modernisation Horizon Marine 2025, les patrouilleurs légers guyanais (PLG) remplaceront, dès 2017, les patrouilleurs P400 basés en Guyane, La Capricieuse et La Gracieuse. Ces bâtiments sont adaptés aux particularités environnementales, nautiques et opérationnelles du théâtre guyanais et plus généralement de l’arc antillais. Aussi à l’aise en haute mer que dans les faibles fonds guyanais, ils disposent de moyens de projection de forces et de coercition et prendront notamment part aux missions de police des pêches, de lutte contre les trafics, de surveillance de l’espace maritime, de sauvetage en mer et de sécurité des tirs de fusées du centre spatial de Kourou dans la zone maritime Antilles-Guyane qui s’étend sur plus de 8 millions de km².

2016MFDF079_001_041 (NXPowerLite)


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus