• Accueil
  • > CIRFA
  • > Des baptêmes de l’Air pour faire décoller les envies

Des baptêmes de l’Air pour faire décoller les envies

24 11 2016

2016MFDF076_001_001-77 (NXPowerLite)

Samedi 19 novembre 2016, pour la deuxième année consécutive, une trentaine de jeunes Martiniquais ont découvert les joies de l’aéronautique grâce à des baptêmes de vol offerts par l’armée de l’Air, en partenariat avec le Madinina Pilot Club et le pôle aéronautique étatique (PAE) du Lamentin.

2016MFDF076_001_001-43 (NXPowerLite)Cette manifestation était organisée par le bureau Air du centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) des Antilles, en partenariat avec l’aéroclub Madinina Pilot Club qui a mis à disposition trois avions : un PA32, deux Cessna 172 dont un en démonstration statique, mais également Horizon Caraïbes qui a fourni un PA 28.

Le commandant du PAE, le lieutenant-colonel Michel P. était également présent avec ses équipes pour présenter sa plateforme aéronautique, les missions du PAE au sein des forces armées aux Antilles ainsi que les métiers de l’aéronautique militaire.

2016MFDF076_001_001-149 (NXPowerLite)Le baptême consistait en un survol d’une demi-heure environ dans le secteur Sud-Est de la Martinique. Par groupes de trois ou cinq, les heureux élus embarquaient à bord des trois avions pendant que les autres pouvaient découvrir la machine en exposition et échanger avec les professionnels de l’aéronautique militaire et civile.

Parmi les trente jeunes Martiniquais ayant eu la chance de voler, 10 étaient les heureux lauréats, après tirage au sort, du jeu concours organisé en association avec France-Antilles où ils ont dû répondre à un quizz portant sur le PAE, les métiers de l’armée de l’Air et sur l’avion commun à l’armée de l’air et l’aéronavale.

2016MFDF076_001_001-9 (NXPowerLite)Sur les vingt autres candidats, sélectionnés par le CIRFA, 15 étaient particulièrement intéressés par un engagement au sein de l’armée de l’Air et 5 en formation BIA (brevet d’initiation aéronautique). Parmi eux, Mathieu, en classe de terminale, attend d’avoir son bac pour pouvoir passer les tests de présélection. « L’aviation est un rêve d’enfant. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été passionné par les avions et le monde aéronautique. Mon but est de devenir pilote de chasse dans l’armée de l’Air pour défendre le territoire national et effectuer des missions aériennes sur des théâtres d’opérations extérieures ».

2016MFDF076_001_001-103 (NXPowerLite)Giordano, lui, veut intégrer l’école des pompiers de l’air. Mais auparavant, il va partir sur la base aérienne de Tours le 11 décembre prochain pour passer un entretien : « Je suis pompier volontaire depuis un an au SDIS 972 à Fort-de-France. Mon goût pour l’armée et en particulier pour l’armée de l’Air m’a orienté tout naturellement vers le CIRFA où j’ai effectué mes tests de présélection que j’ai réussi ». S’il est retenu, il rejoindra début janvier 2017 le centre de formation des techniciens de sécurité de l’armée de l’Air (CFTSAA) sur la base aérienne 120 de Cazaux en Gironde.

Cette démarche auprès des jeunes Martiniquais a suscité un réel engouement de la part des participants. Elle avait pour but de les sensibiliser aux métiers de l’aéronautique avec la possibilité de faire carrière dans l’armée de l’Air. Entre découverte et plaisir, cette matinée aura peut-être permis de faire naître des vocations. En tout cas, l’émerveillement était total et se lit sur les visages. Ils sont repartis les bras chargés d’un certificat de baptême de l’air et de petits cadeaux en souvenir de cette activité mémorable.

Repère :

Au 15 novembre 2016, 25 jeunes Antillais auront signé un contrat d’engagement au sein de l’armée de l’Air : 13 Martiniquais, 7 Guadeloupéens et 5 Saint-Martinois. Pour 2017, le besoin de recrutement au sein de l’armée de l’Air au niveau national sera de 2 700 personnels dans plus de 50 métiers différents.

Le pôle aéronautique étatique est une structure interministérielle regroupant des unités aéronautiques du ministère de la Défense (qui en assure la tutelle), du ministère de l’Economie et des Finances et du ministère de l’Intérieur. Ses missions sont de coordonner l’activité aérienne des unités présentes, de gérer les opérations logistiques des forces armées aux Antilles liées au transport aérien et maritime et de garantir une capacité d’accueil et de soutien de renforts arrivant par voie aérienne, en provenance de Guyane ou de métropole, dans le cadre d’opérations de secours d’urgence ou de lutte contre le narcotrafic en haute mer.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG). Les FAA conduisent trois missions principales : l’action de l’Etat en mer sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer (DDG AEM) afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer, l’assistance aux populations en cas de catastrophe naturelle et la coopération internationale et inter-administration.

2016MFDF076_001_001-191 (NXPowerLite)


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus