Les réservistes militaires en démonstration devant 150 jeunes martiniquais

16 03 2016

JNR/JDC

Le 15 mars 2016, les forces armées aux Antilles (FAA) ont organisé, en partenariat avec le centre du service national (CSN) de Martinique, une Journée Défense et Citoyenneté (JDC) exceptionnelle qui aura marqué plus d’un jeune.

2016MFDF013_002_107Parce que cette année écoulée n’a pas été une année comme les autres, parce que les jeunes sont de plus en plus demandeurs d’information sur l’engagement citoyen et militaire, les FAA et le CSN ont choisi d’organiser la désormais traditionnelle Journée nationale du Réserviste (JNR) en parallèle d’une Journée Défense et Citoyenneté (JDC), sur la thématique « Une nouvelle réserve militaire pour de nouvelles menaces ». Expliquer les enjeux de la Défense d’aujourd’hui, les missions conduites par les armées, l’évolution du dispositif de la réserve militaire, le rôle de chaque militaire qu’il soit d’active ou de réserve ou encore favoriser les échanges entre les jeunes citoyens et les forces armées, tels étaient les principaux objectifs de cette journée.

JNR/JDCEn plus des modules classiques d’une JDC, les 150 jeunes appelés ont suivi une présentation rapide de la réserve militaire aux Antilles et du rôle des quelques 222 réservistes opérationnels et des 16 réservistes citoyens qui servent les forces armées aux Antilles. Puis, répartis en deux groupes, ils ont pu suivre trois ateliers : une démonstration dynamique des réservistes opérationnels du 33e RIMa mettant en avant leurs missions telles que les patrouilles Vigipirate, une démonstration d’intervention opérationnelle des réservistes de la gendarmerie nationale et une présentation statique de matériel militaire avec témoignages de réservistes opérationnels du 33 et de réservistes citoyens.

Pour Adeline, jeune lycéenne, les présentations dynamiques des savoir-faire des réservistes opérationnels du 33e régiment d’infanterie de Marine (RIMa) ont été « très enrichissantes ! Cela nous permet de mieux nous rendre compte du travail qu’ils effectuent, notamment les patrouilles Vigipirate à l’aéroport Aimé Césaire » explique la jeune fille. « Je me vois bien à leur place, pour servir ma communauté et être du côté de la justice ».

JNR/JDCPour le caporal Bruno V., 26 ans, réserviste opérationnel au sein du 33e RIMa depuis le 1er janvier 2014, son choix d’intégrer la réserve s’est fait naturellement après une préparation militaire supérieure. « J’ai voulu approfondir ma découverte du monde militaire et parfaire ma formation. Dans la vie de tous les jours, je suis en formation d’agent de sûreté aéroportuaire. Ma vie professionnelle civile et mes périodes de réserve sont donc complémentaires. Et puis, avec ce qui se passe dans le monde et en France, avec la montée en puissance du terrorisme, il était important pour moi de m’inscrire dans cette démarche au service de la nation. ».

_DSC0043 (NXPowerLite)Pour Myriam Pajaniandy, enseignante et lieutenant de la réserve citoyenne de l’armée de l’Air, cette journée était importante car elle permet une prise de conscience de la part de la société au travers de la jeunesse martiniquaise en JDC, mais également des autorités civiles présentes représentant la Préfecture de Martinique, les mairies de plusieurs communes de l’île, des chefs d’entreprise locales et les médias pour relayer plus largement. « En tant que réserviste citoyenne, j’ai pour mission de promouvoir l’esprit de défense notamment à travers ma profession civile et de permettre à des jeunes de participer à des activités structurantes reposant sur la citoyenneté, la cohésion et le sport en lien avec le colonel de réserve Alain Tissier – référent Education nationale pour les forces armées aux Antilles. Enfin, je participe à l’encadrement du projet « Cadets de la Défense » qui s’inscrit dans le plan ministériel pour l’égalité des chances ».


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus