Le COMSUP et le député-maire Azerot rencontrent la jeunesse martiniquaise

20 10 2015

DSC01612 (NXPowerLite)

Le 15 octobre 2015, le contre-amiral Olivier Coupry, commandant supérieur des forces armées aux Antilles, et monsieur le député-maire Bruno Nestor Azerot ont participé à une Journée Défense et Citoyenneté (JDC) exceptionnelle organisée par le centre du service national de Martinique, axée sur les métiers de la Défense.

DSC01643 (NXPowerLite)« Cette Journée Défense et Citoyenneté est l’occasion de consacrer votre appartenance à la communauté nationale ». Ce sont en ces termes que le député-maire Bruno Nestor Azerot a débuté son allocution. En cette journée de prise de conscience, de développement de l’esprit de Défense et de solidarité citoyenne, le député de la Martinique et maire de la commune de Sainte-Marie a tenu tout d’abord à rappeler aux 130 jeunes martiniquais, « membres de la Nation », ses missions en tant que citoyen élu et député au Parlement : « ma mission est de faire des lois qui nous régissent, de contrôler les actions du Gouvernement, et d’évaluer les politiques publiques ». M. Azerot a ensuite expliqué son rôle de maire : « j’administre toutes les affaires liées à la ville de Sainte-Marie, son développement économique et culturel, sa cohésion sociale, son aménagement territorial, etc. ». Enfin, M. Azerot a souligné le rôle de l’armée « ouverte à tous, elle dispense des valeurs républicaines de liberté et d’égalité, elle met en œuvre en son sein une nécessaire fraternité, d’armes ou de solidarité humaine. Elle permet de se former, de progresser, d’acquérir un métier, de se promouvoir dans la vie… Elle doit donc être respectée pour toutes ces raisons. Mais ce que personnellement j’apprécie le plus, c’est sa capacité à œuvrer pour autrui, pour le bien commun ».

DSC016711 (NXPowerLite)Au-delà des discours, cette JDC était également l’occasion pour les jeunes d’aller à la rencontre des hommes et des femmes qui servent pour la défense de la France. Des ateliers de présentation des métiers de trois armées, de la gendarmerie nationale et du régiment du service militaire adapté de Martinique ont permis aux jeunes de découvrir un peu du quotidien des militaires, et d’échanger avec eux, en direct et sans détour. Faciliter le recrutement, civil et militaire au profit du ministère de la Défense (1e recruteur public en 2015) est l’un des objectifs affichés de la JDC. Le contre-amiral Olivier Coupry a ainsi rappelé aux jeunes mais également aux médias présents que la Défense doit recruter, en 2015, plus 20 000 jeunes au sein de l’armée de Terre, de la Marine nationale et de l’armée de l’Air. Et que chaque année, entre 300 et 400 jeunes antillais s’engagent « pour participer à la défense de leur pays dans un monde de plus en plus fragile et instable, où les faibles et les plus démunis ont toujours besoin d’être protégés et soutenus » a expliqué M. Azerot à ces jeunes qui, à compter de ce jour, ont pris conscience de leur statut d’ « Homme, [de] Femme, responsable, citoyen, Martiniquais et Français ».

Repère :

Instituée en 1997, dans le cadre de la réforme du service national, la JDC constitue l’étape finale du parcours de citoyenneté, au même titre que le recensement obligatoire et l’enseignement de Défense. La JDC a pour vocation première de convaincre et d’expliquer aux jeunes citoyens la légitimité de notre défense et de les sensibiliser aux possibilités de volontariat et d’engagement qui leurs sont proposées. En liaison avec l’Éducation nationale, les missions locales et les dispositifs d’insertion, la JDC est également l’outil national de détection des jeunes en difficulté, véritable enjeu de cohésion sociale.

En 2014, ce sont 5440 jeunes martiniquais et 6676 jeunes des îles du Nord (Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy) qui ont passé leur Journée Défense et Citoyenneté dans les centres de service national de Martinique et de Guadeloupe.


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus