• Accueil
  • > 33ème RIMa
  • > 14 juillet 2015, retour en images sur la cérémonie en Martinique

14 juillet 2015, retour en images sur la cérémonie en Martinique

14 07 2015

2015MFDF026_000_077 (NXPowerLite)

En Martinique, la fête nationale était célébrée à Fort-de-France sur le boulevard du général de Gaulle.

2015MFDF026_000_041 (NXPowerLite)La cérémonie a débuté à 08h35 par les honneurs au drapeau avant l’arrivée à 09h00 des autorités dont M. Fabrice Rigoulet-Roze – préfet de la Martinique et le contre-amiral Georges Bosselut – Commandant supérieur des forces armées aux Antilles qui ont présidé cet événement en présence notamment de Madame Nathalie Kosciusko-Morizet.

2015MFDF026_000_048 (NXPowerLite)Le COMSUP a ensuite passé les troupes en revue avant de procéder à une remise de décoration :

- le lieutenant-colonel Leduc a été fait chevalier de la Légion d’honneur

- la médaille militaire a été conférée au sergent-chef de réserve Cespédès de l’Amicale des Anciens du Service Militaire Adapté de la Martinique (RSMA-M)

- la médaille militaire a été conférée au sergent-chef Pépinter

- la médaille militaire a été conférée au caporal-chef Fleurentin

- Monsieur Serge-Thérèse Arrondel, ancien combattant, a été fait chevalier de l’Ordre national du Mérite par le contre-amiral Georges Bosselut.

Le défilé a ensuite débuté à 09h45 par les troupes à pieds, commandées par le chef de corps du 33e régiment d’infanterie de Marine (RIMa).

Les troupes à pieds étaient  composées, dans l’ordre de défilé, par :

- trois pelotons de la gendarmerie nationale. La gendarmerie nationale en Martinique est composée d’un état-major situé à Fort-de-France, de 3 compagnies de gendarmerie départementale à Fort-de-France, Le Marin et La Trinité, d’un escadron départemental de sécurité routière et de plusieurs unités spécialisées dans la lutte contre le crime organisé, l’intervention armée, la police judiciaire, l’identification criminelle, la sécurité publique générale, côtière et aéroportuaire, ainsi que dans le secours et la prévention de la délinquance, notamment juvénile. La gendarmerie est également présente dans le ciel, grâce à son hélicoptère « Griffon 972 ».

2015MFDF026_000_075 (NXPowerLite)- trois sections du 33e RIMa. Le 33e Régiment d’infanterie de Marine est le régiment opérationnel des Antilles Françaises. Échelon d’urgence au sein de la Caraïbe, le 33e RIMa fort de plus de 400 hommes a vocation à être projeté sur très court préavis en tout point de la région, grâce aux moyens interarmées stationnés dans la zone Antilles/Guyane. Il pour mission de participer à l’exercice de la souveraineté de la France aux Antilles, au rayonnement de notre pays dans l’arc caribéen et d’intervenir, dans le cadres des plans d’urgence au profit des populations française et étrangère.

- trois sections du RSMA-M. Ce régiment dispense aux jeunes volontaires martiniquais une formation professionnelle, civique et morale dans un cadre militaire. Depuis sa création, le régiment a formé près de 30.000 jeunes martiniquais, contribuant ainsi à leur insertion dans la société civile.

2015MFDF026_000_092 (NXPowerLite)- une section du groupement de soutien de la base de Défense des Antilles. Le groupement de soutien assure l’administration générale et le soutien commun des formations et organismes des forces armées aux Antilles, y compris dans leurs missions opérationnelles.

2015MFDF026_000_088 (NXPowerLite)- un détachement de la Marine nationale. En menant des opérations de lutte contre le narcotrafic, mais également des opérations de surveillance du trafic maritime, de police des pêches ou encore d’aide humanitaire lors de catastrophes naturelles, la Marine nationale assure la protection de la population, la préservation des ressources en mer des Antilles et plus largement la préservation des intérêts de la France et ses droits souverains.

- une section de la police nationale. Les missions prioritaires de la police nationale sont de faire respecter les lois, d’assurer la sécurité et la paix publique, de protéger les personnes et les biens, de prévenir les troubles à l’ordre public ainsi que de combattre la délinquance.

Les troupes motorisées étaient quant-à-elles composées de 7 motos de la gendarmerie, de 15 véhicules du 33e RIMa en configuration intervention militaire et assistance dans le cadre des plans d’urgence, de 10 véhicules écoles, camions benne et engins de travaux publics utilisés par les stagiaires du RSMA-M et d’un détachement de 3 motos de la police nationale et de 6 véhicule du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

2015MFDF026_000_096 (NXPowerLite)


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus