Le SEDAC rend visite aux FAA en Martinique et en Guadeloupe

20 09 2014

2014MFDF084_000_010 (NXPowerLite)Du 17 au 19 septembre 2014, M. Kader Arif s’est rendu en Martinique et en Guadeloupe afin de rencontrer les forces armées aux Antilles, les anciens combattants et les dissidents antillais ainsi que les Cadets de la Défense. Son déplacement était organisé autour de trois thématiques principales : l’hommage aux anciens combattants, en particulier les dissidents, le centenaire de la première guerre mondiale et l’esprit de Défense.

2014MFDF084_000_045 (NXPowerLite)Dès son arrivée à Fort-de-France, les honneurs militaires ont été rendus à M. Kader Arif, secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants, en présence de M. Fabrice Rigoulet-Roze – préfet de la Martinique et du contre-amiral Georges Bosselut – commandant supérieur des forces armées aux Antilles, à l’occasion d’une cérémonie de dépôt de gerbe au monument aux morts. Les anciens combattants martiniquais dont l’esprit patriotique est fort, étaient présents aux côtés des jeunes Cadets de la Défense, symbole de la transmission de la mémoire et de l’esprit de Défense.

2014MFDF084_000_076 (NXPowerLite)Le secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et à la mémoire s’est ensuite rendu au collège Julia Nicolas de Fort-de-France pour signer, avec le commandant supérieur des forces armées aux Antilles et madame la rectrice de l’Académie de Martinique, le renouvellement d’un « partenariat réussi entre l’Education nationale et la Défense » a-t-il souligné. Le partenariat évoqué est celui des Cadets de la Défense. Instauré dans le cadre du plan égalité des chances du ministère de la Défense, les forces armées aux Antilles proposent depuis 2008 à seize jeunes de 3e du collège Julia Nicolas de participer tous les quinze jours, à la base navale de Fort-de-France, à des activités structurantes reposant sur la citoyenneté et le sport telles que le secourisme, la lutte contre l’incendie, la participation aux commémorations ou encore la voile. Ces cadets de la Défense, dont la plupart habite dans des zones urbaines sensibles, apprennent ainsi, autrement, à mieux vivre les uns avec les autres, au sein de la même Cité, dans un même esprit de défense.

_FAA2571 (NXPowerLite)Le 18 septembre, M. Kader Arif a consacré sa matinée au souvenir des dissidents martiniquais et à la commémoration de la Grande Guerre. « La réalité de l’engagement des Antillais s’exprime dans la France d’aujourd’hui. Une France qui s’est construite sur le souvenir de la participation des Martiniquais au combat et à la restauration de la République. Une France aujourd’hui riche de la singularité mémorielle de votre île. Nous devons saisir l’opportunité de ce regard vers le passé pour interroger l’identité de la Nation française. Rendre hommage à ces combattants d’hier pour célébrer la France plurielle d’aujourd’hui ».

_FAA2867 (NXPowerLite)Le 18 septembre après-midi, le secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et à la mémoire a tenu à rencontrer « les 1 200 femmes et hommes des Forces armées aux Antilles qui portent en [elles] l’héritage de leurs aînés ». M. Arif a également rappelé que les FAA « témoignent que si la France a aujourd’hui une certaine vision du monde et une forte vocation internationale, elle le doit beaucoup à ses terres d’outre-mer ». Pour mettre en lumière l’action des forces armées aux Antilles, le contre-amiral Bosselut a convié monsieur le ministre à embarquer à bord de la frégate de surveillance Germinal pour une démonstration des plus dynamiques d’action de lutte contre le narcotrafic. Après une visite du bord et du central opérations – cœur névralgique durant une opération à la mer – l’hélicoptère Panther de la frégate a décollé pour identifier puis intercepter une embarcation suspecte jouée par une vedette de la base navale. Une fois l’embarcation suspecte stoppée par les intimidations de l’hélicoptère, l’équipe de visite du Germinal s’élance à bord d’un ETRACO (embarcation rapide) pour aller au contact du bâtiment suspect, effectuer une enquête de pavillon, saisir la drogue présente et interpeller les narcotrafiquants, fictivement. Cette démonstration s’est déroulée à quelques nautiques du secrétaire d’état qui a ainsi pu prendre la mesure de la combativité des marins, symbole également de la volonté de la France de lutter contre le crime organisé et le trafic de produits stupéfiants.

_FAA3382 (NXPowerLite)Les forces armées aux Antilles ont également pour vocation de mener des opérations de secours d’urgence, en cas de catastrophe naturelle notamment. M. Kader Arif s’est donc rendu au Morne Desaix découvrir les capacités d’intervention des FAA au titre de la sécurité civile. Le dispositif anticyclonique du Détachement Terre Antilles – 33e RIMA lui a ainsi été présenté sous forme d’ateliers animés thématiques. De l’équipe de reconnaissance et de renseignement qui intervient en premier après une catastrophe et ouvre les itinéraires encombrés par des débris, à la prise en charge et l’évacuation d’une population sinistrée, en apportant un soutien médical, psychologique et logistique (nourriture, sanitaire, logement), toutes les capacités des forces armées aux Antilles ont été présentées. Une catastrophe naturelle peut provoquer un dysfonctionnement grave des structures publiques et privées, voire un grand nombre de victimes, les blessés nécessitant des soins parfois très spécialisés. Elle peut également provoquer des troubles qui sont un facteur d’insécurité supplémentaire : panique des populations, contestation des consignes de sécurité ou de périmètres interdits, pillages, accroissement de la délinquance, etc. L’Etat doit donc mettre en œuvre des moyens adaptés à chaque situation de crise et les forces armées aux Antilles en sont un des acteurs, en soutien ou en complément des forces de sécurité intérieure.

sans titre-19 (NXPowerLite)Le 19 septembre, M. Kader Arif s’est rendu en Guadeloupe où il a participé à une commémoration émouvante de la Seconde Guerre mondiale. En effet, des élèves du collège Sadi-Carnot, lauréats du concours national de la Résistance et de la Déportation ont interprété pour l’occasion la chanson « Parcours de dissidents » du groupe de musique « Soft ». Après cette cérémonie au monument aux morts, en présence de Mme Marcelle Pierrot – Préfète de la Guadeloupe, du contre-amiral Georges Bosselut, des élus locaux et des associations patriotiques, M. Kader Arif a longuement échangé avec les anciens combattants et les jeunes collégiens. Ces jeunes que le secrétaire d’état définit comme les « témoins de demain » grâce notamment au lien intergénérationnel qui se crée autour de la mémoire avec les anciens combattants.

sans titre-21 (NXPowerLite)« La jeunesse est l’avenir de la Guadeloupe et de la France » a indiqué M. Arif lors de sa visite au régiment du service militaire adapté de la Guadeloupe (RSMA-Ga). Le RSMA-Ga est un partenaire privilégié pour les jeunes, les organismes publics et les entreprises dans le cadre de la formation professionnelle. Lors de sa visite, le secrétaire d’état a pu se rendre compte de la forte implication des cadres militaires et des jeunes volontaires, et découvrir quelques-uns des plateaux pédagogiques du régiment : menuiserie bois, aménagement du bâtiment (électricité, plomberie,…), entretien du bâtiment (peintre, maçon, plaquiste…) ou encore conducteur de transport routier. Autant de métiers ouvrant sur des emplois à la sortie du RSMA : plus de 80% de ses 740 jeunes volontaires stagiaires, femmes et hommes, ont été insérés en 2013.

Le déplacement en Guadeloupe de M. Kader Arif s’est achevé par deux autres cérémonies de commémoration de la Première guerre mondiale ainsi que du 70e anniversaire de l’union fédérale guadeloupéenne des anciens combattants et victimes de guerre.

sans titre-65 (NXPowerLite)

 


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus